Tout savoir sur la ventilation primaire

Selon la loi en vigueur, les habitations individuelles ou collectives doivent être raccordées à un système d’assainissement collectif ou individuel. Le but en est d’assainir les eaux usées avant qu’elles soient déversées dans la nature. Pour les eaux usées ménagères, elles se déclinent en deux types : les eaux grises et les eaux vannes. Leur acheminement vers le système d’épuration doit être assuré par un système d’évacuation, appelé colonne de chute.

Mais avant de découvrir ce que c’est une ventilation primaire, il faut d’abord comprendre le système d’évacuation des eaux usées domestiques.

 

Quelles sont les eaux usées domestiques ?

Les habitations produisent une importante quantité d’eaux usées, appelées eaux usées ménagères ou domestique qui doivent être évacuées via des tuyaux vers le système d’assainissement collectif ou individuel pour y être traitées :

  • Les eaux grises, constituées des eaux polluées venant des salles de bains, des cuisines, des lave-vaisselles, des machines à laver, etc. ;
  • Les eaux-vannes, appelées également eaux noires, qui proviennent généralement de la toilette. Elles contiennent des matières fécales, des urines et du papier.

Comment s’écoule les eaux usées ?

L’écoulement des eaux usées crée un effet de pompe qui peut aspirer la garde d’eau des siphons des équipements sanitaires. Lorsque le siphon est sans eau, les odeurs nauséabondes arrivent directement dans la pièce.

Qu’est-ce que la ventilation primaire ?

L’objectif de la ventilation primaire est d’empêcher qu’il y ait des variations de pression lors de l’écoulement des eaux usées :

  • Afin d’assurer le bon écoulement des eaux usées, puisqu’il n’y a plus de variations de pression dans chaque colonne.
  • Afin d’éviter l’effet de siphonage, qui pourrait générer des odeurs.

Il faut qu’il y ait autant de ventilations primaires que de colonnes de chute dans l’habitation. Dans le cas où la configuration de l’habitation ne permet pas l’installation d’une ventilation primaire, il est possible de la changer par un clapet équilibreur de pression.

Pour qu’elle soit efficace, la ventilation primaire doit avoir un de ø100 mm minimum et doit monter jusqu’en toiture.

Comment savoir si la ventilation primaire ne fonctionne pas ?

Plusieurs signes peuvent vous alerter sur le dysfonctionnement de la ventilation primaire.

  • Si les eaux usées ont du mal à s’évacuer, cela signifie qu’il y a une dépression dans la colonne qui empêche un écoulement normal.
  • Si les odeurs apparaissent, cela signifie qu’il y a une dépression dans la colonne qui empêche un écoulement normal.

Micro Station Tricel Novo

« Simple, Robuste et Fiable » voici les trois mots qui définissent le mieux la micro-station d’épuration Tricel Novo. 

La Tricel Novo est une microstation d’épuration de la filière agréée. Ce dispositif est plébiscité par de nombreux particuliers et collectivités pour ses performances épuratoires et sa compacité

Légère à transporter, l’installation est facilitée, un jour ou deux suffisent pour la mettre en place. La zone de travaux est réduite, votre terrain est préservé et vous ne perdez pas autant de place pour l’assainissement de votre logement qu’avec une filière traditionnelle (fosse septique et épandage).

La profondeur de fouille est faible et la ventilation secondaire est directement intégrée dans le couvercle de la cheminée de vidange.

Schéma de ventilation pour une micro-station Tricel Novo

Filtre compact Tricel

Les filtres compacts Tricel Seta et Seta Simplex, à la fibre de coco, permettent de traiter les eaux usées de votre habitation sans besoin d’électricité. 

Conçu initialement pour les résidences secondaires, il peut aussi être raccordé à une résidence principale.

À noter : Pour les filtres compacts Tricel Seta Simplex, s’il y a un poste de relevage, alors il n’y a pas besoin de ventilation secondaire, car le chapeau du poste à cette fonction.

Schéma de ventilation pour des filtres compactsTricel Seta et Tricel Seta Simplex

Pourquoi choisir un dispositif Tricel ?

Choisir Tricel France, c’est un gage de qualité. Une fabrication française de nos produits dans nos deux usines de Poitiers et d’Avignon.

Nos solutions sont SIMPLES, ROBUSTES ET FIABLES.

Nous vous garantissons :

  • Une tranquillité d’esprit : nos cuves en PRV-SMC sont garanties 20ans.
  • Des agréments ministériels et certifications CE de nos produits.
  • La mise en service par un technicien Tricel (ou partenaire agréé).
  • Un SAV et des contrats d’entretien.

Témoignages, réalisations et étude de cas d’assainissement non collectif Tricel

Pour en savoir plus sur nos réalisations, rendez-vous sur notre page dédiée avec de nombreuses photos d’assainissement individuel Tricel (micro-stations et filtre compacts).

Des études de cas sont aussi disponibles, vous expliquant étape par étape d’installation d’un dispositif d’Assainissement Non-Collectif Tricel.

Et enfin, nous avons à disposition, des avis sur les dispositifs d’ANC Tricel, vous pouvez aussi en retrouver sur la page avis de Google.

Témoignage de Mr Lannes – Client d’une micro-station d’épuration Tricel Novo depuis 2011

Les aides pour assainissement non collectif Tricel

Une des questions les plus posées concerne les aides financières ou subventions pour l’assainissement non-collectif.

Pour la réhabilitation certaines aides peuvent en effet exciter, mais elles sont soumises à conditions. Il est préférable de se rapprocher de votre communauté de communes, de votre mairie ou de votre SPANC afin de vérifier si des aides sont disponibles localement et les procédures associées.

Pour les dispositifs n’utilisant pas d’électricité pour fonctionner (comme les filtres compacts Tricel Seta et Tricel Seta Simplex), le PTZ ou Eco-prêt peut être disponible pour la réhabilitation de votre projet.

Plus d’informations sur cet article dédié aux subventions et aides pour l’assainissement individuel.

Maintenance et contrats d’entretien

Prenez soin de votre solution Tricel :

Au même titre qu’une voiture, l’entretien de vos dispositifs d’assainissement non-collectif est

essentiel à leur bon fonctionnement. Il s’agit également de votre devoir de citoyen. 

Sans une vérification régulière de votre micro-station, filtre compact ou bien fosse septique, vous risquez de polluer la zone sur laquelle vous vivez, ainsi que la nappe phréatique. De ce fait, vous vous exposez à des pénalités financières.. Le non-respect de la réglementation peut amener à une déclaration de non-conformité de votre système. Des actions de correction peuvent alors vous être demandées. Pour éviter d’en arriver là, voici ce que nous préconisons :

  • Dans un premier temps, nous vous invitons à vérifier vous-mêmes votre dispositif en vous assurant que cette dernière ne fasse aucun bruit suspicieux et ne dégage aucune odeur inhabituelle.

Nos systèmes sont équipés d’alarme, ce qui est déjà un bon indicateur. Pensez à jeter un œil à l’alimentation électrique, l’état des alarmes, la ventilation (rien ne doit les obstruer), l’écoulement des eaux (regarder la clarté) et penser à nettoyer les filtres.

  • Ensuite, contactez votre professionnel de l’assainissement au moins une fois par an pour l’entretien. Il faut savoir que nos partenaires exclusifs proposent des contrats d’entretien annuels pour vos dispositifs Tricel.

Besoin d’autres informations ? N’hésitez pas à nous contacter.