Calcul pente pour assainissement

Le dimensionnement d’un système d’assainissement non collectif peut comporter une valeur très importante qu’est la pente. Il est très important de savoir comment se fait le calcul pente pour assainissement.

Voilà pourquoi, nous avons décidé de vous parler des bons à savoir à travers cet article.

Terrain en pente

 

Un projet de mise en place d’un système d’assainissement commence toujours par une étude approfondie.

Cette dernière tient compte de plusieurs factures comme la configuration du terrain, les besoins en capacité de traitement, etc. Et tout cela pour aboutir au dimensionnement surtout lorsqu’il s’agit d’un système d’assainissement non collectif.

Cela dit, cet aspect dimensionnement peut comporter une valeur très importante qu’est la pente. Il est très important de savoir comment se fait le calcul pente pour assainissement.

Qu’est-ce qu’une pente ?

D’une manière générale, la pente est le rapport entre la dénivelée communément symbolisée par (d) et la distance horizontale (symbolisée par dH). Ces 2 valeurs doivent être exprimées dans la même unité de longueur.

L’eau se déplaçant toujours de haut en bas par effet de la gravité, la connaissance et la maîtrise de la pente sont indispensables lors de la mise en place d’un réseau d’assainissement.

​Pourquoi est-il important de prendre en compte la pente pour l’assainissement ?

Le principal objectif de l’assainissement est le traitement des eaux usées d’une habitation pour finalement les rejeter dans le milieu naturel. D’une manière générale, et peu importe le type d’assainissement utilisé, collectif ou non collectif, le principe de fonctionnement reste relativement pareil.

En effet, toutes les eaux usées vont être collectées puis transportées vers un dispositif d’épuration. Cependant, ces eaux se déplacent toujours du haut vers le bas par effet gravitaire. Autrement dit, si le dispositif d’épuration se trouve à un niveau supérieur à celui de la collecte, les eaux usées retourneront naturellement vers l’habitation concernée.

Dans la pratique, il est très important de connaitre en chaque point, les débits à évacuer ainsi que la pente des ouvrages. Il faudra alors déduire la meilleure formule pour un bon écoulement. En effet, le débit d’évacuation est influencé par le diamètre des tuyauteries utilisées ainsi que de la pente. Plus les tuyaux ont un grand diamètre, plus le débit sera important. Pour ce qui est de la pente, le mieux c’est d’avoir une valeur nulle. Cependant, il existe une valeur minimale à respecter, en fonction de la configuration des besoins en capacité de traitement ainsi que des dispositifs en place.

En effet, si la configuration du terrain nécessite d’avoir un dispositif d’assainissement plus haut que la collecte des eaux usées, afin d’assurer un bon transport des eaux usées, il faudra prévoir l’utilisation d’une pompe de relevage. Cela dit, la capacité de cette pompe sera encore influencée par la pente. Plus cette pente sera importante, plus la pompe de relevage devra être puissante afin d’éviter tout dysfonctionnement du système.

Comment calculer la pente pour l’assainissement ?

En matière d’assainissement, la méthode de calcul de la pente est relativement simple. Il suffira de faire le rapport entre la dénivelée (d) et la distance horizontale (dH). Comme ces 2 valeurs doivent être exprimées dans la même unité de longueur, on utilisera généralement le m/m.

À titre d’exemple, si la dénivelée est de 5m et la distance horizontale 50m, on aura Pente (m/m) = d(m)/dH(m) = 5m/50m = 0,1m/m.

La pente peut aussi être exprimée en pourcentage. Pour cela, il faudra juste multiplier le rapport entre d et dH par 100. Si on reprend l’exemple précédent, on aura alors Pente (%) = 5/50 x 100 = 10%.

Avec la connaissance de ces 2 formules, il est possible de calculer la dénivelée en connaissant la pente et la distance horizontale. On aura alors d = (P x Dh) dans le cas où la pente est exprimée en m/m ou d = (P x Dh) / 100 dans le cas où la pente est exprimée en %. Pour illustrer ce calcul de la dénivelée, reprenons l’exemple ci-dessus. P = 0,1m/m et dH = 50m, on aura alors d = (P x Dh) = 0,1m/m x 50m = 5m. En pourcentage, on aura, P = 10% et dH = 50m, la formule sera alors d = (P x Dh) / 100 = (10% x 50m) / 100 = 5m.

Toujours grâce à ces 2 formules, il est également possible de calculer la distance horizontale en connaissant la pente et la dénivelée. On aura alors dH = ( d/P). En reprenant notre même exemple, dH = (5/0,1) = 50m ou dH = (5/10%) = 50m.

Dans la pratique, toutes les mesures, notamment les diamètres des tuyauteries, la capacité d’une éventuelle pompe de relevage, etc. sont calculées en fonction de la pente que présente la configuration. Cependant, il s’agit là d’autres calculs à faire.

Micro Station Tricel Novo avec Pompe de relevage intégrée

  • Cliquez sur les numéros pour voir les annotations.
  • Vous pouvez également basculer entre les étapes du processus de traitement (cercle jaune en bas à gauche) et l’anatomie de la micro-station Tricel Novo (cercle vert en bas à gauche).
  • Pour voir en réalité virtuelle (VR), cliquez sur le carré en haut à droite et scannez simplement le code QR avec votre téléphone.
  • Pour vérifier les dimensions, cliquez sur l’icône de la clé.
  • Pour télécharger une image de la Novo, cliquez sur l’icône de l’appareil photo (coin supérieur droit)

Enfin, vous pouvez également visiter L’EXPO de Tricel pour voir la Novo (gravitaire et avec pompe de relevage) dans une salle d’exposition virtuelle, interagir avec des modèles 3D, voir des images et des vidéos de produits.

 

Découvrir nos dispositifs pour l’assainissement individuel.

Besoin de plus de renseignements ?