Assainissement individuel pour une résidence principale

La loi est claire et formelle, depuis le 03 janvier 1992, toutes les habitations doivent être connectées à un réseau d’assainissement. Collectif si le logement a la capacité de se raccorder au système tout-à-l’égout ou non collectif pour le cas échéant. Sur le territoire Français, on dénombre un peu plus de 5 millions de logements qui doivent recourir à l’assainissement non collectif (ANC) appelé aussi assainissement individuel. La question se pose alors : quelle est la meilleure solution d’assainissement individuel pour une résidence principale ? Nous faisons le point dans cet article.

Une résidence principale, c’est quoi ?

La compréhension de la notion de résidence principale est très importante sur tous les plans. Sa définition peut ainsi varier selon un domaine précis. En termes d’assainissement, c’est la définition donnée par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) qui va faire référence. L’INSEE définit une résidence principale comme étant un logement occupé à titre principal et de manière habituelle par un ou plusieurs individus issus d’un même ménage.

La réglementation en vigueur régissant l’assainissement individuel considère 2 types d’utilisation :

  • Permanente :

La résidence est occupée en permanence tout au long de l’année avec des absences ponctuelles, pendant les périodes estivales quand ses occupants décident de partir pour une courte durée.

  • Non permanente ou intermittente :

La résidence est occupée de manière occasionnelle, le cas d’une résidence de vacances par exemple, avec de longues périodes d’inhabitation.

Ainsi, une résidence principale loin d’une zone d’assainissement public a une utilisation permanente de l’assainissement individuel. Pour ce type de résidence, la production d’eaux usées reste quasiment constante pendant toute l’année. Cette information est très importante pour le choix et le bon fonctionnement du système d’assainissement.

Assainissement individuel pour une résidence principale lotissement

Quelles sont les différentes solutions d’assainissement individuel pour une résidence principale ?

Depuis que le nombre d’habitations ayant recours à l’assainissement individuel a explosé, le marché est inondé par plusieurs solutions qui diffèrent en termes de coût, d’installation, de performance, etc. D’une manière générale, tous les systèmes d’assainissement peuvent être utilisés pour servir à une résidence principale. Le choix dépendra principalement des besoins de l’habitation.

  • La fosse toutes eaux avec épandage :

C’est la solution la plus ancienne et sans aucun doute la plus connue de tous. La fosse toutes eaux va collecter toutes les eaux usées, exception faite des eaux fluviales, puis elle va se charger du traitement principal. Les eaux vont ensuite transiter vers l’épandage qui est un dispositif en forme de tuyauterie perforée en charge de répandre les eaux traitées directement dans le sol, c’est le traitement secondaire.

  • La fosse toutes eaux avec filtre :

Dans le cas où le sol ne permet pas l’épandage à cause de son incapacité à infiltrer les eaux, le traitement secondaire sera pris en charge par un filtre à sable ou à zéolite. Bien que performant et s’associant bien au paysage, ce système demande une plus grande surface.

La fosse toutes eaux peut également être utilisé avec un filtre compact. Il s’agit d’un dispositif dont le fonctionnement est basé sur une double épuration, bactérienne et physique. Les bactéries vont assainir les eaux en décomposant ses éléments nocifs, pour être filtrées physiquement pour la suite.

  • La micro-station d’épuration :

Actuellement, c’est la solution la plus prisée parmi tout le reste. Il s’agit d’un dispositif très compact dont le fonctionnement reprend essentiellement celui des stations d’épurations publiques, mais en plus petites. Ce système se base sur une structure tout-en-un composée principalement de 3 cuves ne formant qu’un seul bloc. La première, appelée cuve de décantation, va recevoir toutes les eaux usées puis séparer les matières lourdes et celles en suspension. La seconde, appelée cuve de réaction, est habitée par des micro-organismes qui vont épurer les eaux en se nourrissant des éléments contenus. La troisième, appelée cuve de décantation finale, va reprendre le travail de la première cuve.

  • Le filtre planté :

Cette solution fait également partie de la filière agréée. Son fonctionnement est écologique et se base sur l’utilisation de plusieurs cuves remplies de graviers et de végétaux macrophytes. Ces plantes vont se développer pour permettre l’oxygénation des bactéries épuratrices d’eau.

Quelle est la meilleure solution d’assainissement individuel pour une résidence principale ?

Comme nous l’avions déjà annoncé, toutes les solutions d’assainissement individuel existantes peuvent être utilisées pour une résidence principale. Cependant, compte tenu des besoins et des caractéristiques de ce type d’habitation, nous penchons un peu plus pour la micro-station. En effet, elle sort du lot grâce à sa compacité, sa facilité d’installation et ses performances. Le filtre compact est également la meilleure alternative.

Obtenir un devis gratuit sans obligation d’achat auprès de notre partenaire local.