L’entretien de la micro-station

Tout type de dispositif a besoin d’un entretien régulier, en ce qui concerne la micro station son entretien est simple. 

Tricel Novo

La micro station d’épuration et son entretien

La micro-station d’épuration est un système d’assainissement non-collectif traitant les eaux usées. Sa technologie est basée sur un traitement par culture fixée. Son procédé, composé d’un lit bactérien ainsi que d’un système de recirculation des boues, s’autorégule. Ce système fonctionne avec de l’électricité et supporte les variations de charges. Son emprise au sol est réduite à 5 m² pour le modèle standard.

La fréquence de son entretien et les différentes recommandations la concernant dépendent du fabricant. Cependant, de manière générale, il est conseillé de faire un entretien une fois par an.
L’entretien est à la charge du propriétaire de la micro-station, il est donc et le seul responsable du bon fonctionnement de son dispositif. Chaque fabricant doit mettre à disposition un manuel technique concernant son dispositif.

Voici quelques recommandations :

  • Débrancher l’alimentation électrique de la micro-station avant d’ouvrir le tampon d’accès ou le capot du compresseur.
  • Les changements et ajustements doivent être effectués par un professionnel, votre partenaire exclusif qui vous a installé et proposé un contrat d’entretien.

Vérification, visite d’entretien et vidange

Comme mentionné, un entretien régulier est nécessaire pour tout dispositif. Plusieurs types d’entretien sont à effectuer : 

La vérification

Tous les trois mois, une vérification peut être faite par vos soins. Il s’agit de vérifier le bon fonctionnement de votre dispositif.

Il existe un espace sous le capot de protection du compresseur, servant à approvisionner en air le dispositif. Cet espace doit être dégagé et ne pas être envahi par la végétation, par exemple.

La visite d’entretien

Tous les ans, un entretien doit être effectué par le fabricant ou bien la personne qui vous a installé le dispositif. Les points vérifiés sont les suivants :

  • Recirculation des boues
  • Fonctionnement et pression du compresseur
  • Fonctionnement de la pompe (si installée)
  • Remplacement des filtres du compresseur
  • Fonctionnement des ventilations
  • Vérification de l’alarme
  • Fonction ventilation testée
  • Vérification du diffuseur et contrôle de la dispersion
  • Inspection des couvercles et verrouillages Tricel
  • Vérifier et nettoyer les canalisations d’entrée et de sortie

Les composants électriques sont situés dans le capot du dispositif et ne nécessitent pas d’entretien particulier. En revanche, leur durée de vie peut être inférieure à celui de votre dispositif et dans ce cas être remplacé lors de visite d’entretien.

Les composants structurels du dispositif ne sont pas à entretenir. Fait en acier inoxydable et PRV, les matériaux utilisés sont faits pour durer le temps de vie du système.

La vidange

Lors de votre entretien annuel, la hauteur des boues est également relevée afin de déterminer la date de vidange de votre dispositif. Selon la réglementation en vigueur en France, lorsque 30% du volume du décanteur primaire ou 50 cm de hauteur de boues est atteint, la vidange doit être effectuée. Pour cela, vous devez faire appel à un vidangeur agréé par la préfecture de votre département. 

Sur les dispositifs Tricel, la vidange s’effectue par le premier tampon d’accès, celui situé au-dessus du bassin de décantation primaire (côté entrée de la micro-station). 

Besoin de plus de renseignements ?