Etude du sol d'un assainissement individuel

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Notre site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En continuant à utiliser notre site web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Les cookies nécessaires sont toujours activés. Pour en savoir plus sur notre politique en matière de cookies, consultez notre politique de confidentialité.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Etude de sol assainissement 

Une « étude de sol » d’un assainissement autonome consiste en une analyse pédologique du site proposé pour l’implantation d’un dispositif d’assainissement non collectif. Nous discuterons de l’etude de sol assainissement dans cet article.

etude de sol assainissement

Lorsqu’une habitation ne peut pas être raccordée au tout-à-l’égout, on dit qu’elle dépend de l’assainissement non collectif

Chaque sol est différent, avec une capacité de traitement des eaux usées différente (nature, perméabilité, etc…). Votre terrain doit être en mesure d’assurer le traitement des eaux usées et ainsi, éviter toute stagnation ou déversement en surface de vos eaux traitées. Cette étude de sol permet d’orienter les méthodes de construction et de dimensionner afin de savoir comment les eaux usées pourront être traitées et rejetées une fois assainie.

Elle comporte les résultats de sondages de reconnaissance, une (ou des) mesure(s) de perméabilité, la détermination de la nature, de la texture et de la structure du sol, la détection de présence d’hydromorphie, le contrôle de la profondeur et de la nature du substratum ainsi que la vérification d’une éventuelle nappe phréatique, etc.

L’étude du sol assainissement individuel (ou assainissement non collectif) permet ainsi une analyse de votre terrain afin de vous préconiser un système adapté.

Dans le but de définir quel système correspond au mieux à votre terrain, un professionnel se rend sur place pour analyser différents éléments qui lui permettent de mener différentes études :

  • une étude de sol
  • une étude de la parcelle.

Il fournit ensuite une liste des systèmes répondant à ces spécifications.

A qui demander une etude de sol assainissement ?

 

Il est indispensable de solliciter une étude de sol pour l’assainissement non collectif, laquelle ne peut être réalisée que par un bureau d’études spécialisé dans ce domaine, qu’il s’agisse du Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) local ou d’un prestataire privé.

Le coût d’une telle étude avoisine en moyenne quelques centaines d’euros, pouvant varier en fonction des caractéristiques du terrain et de son étendue.

Dans le cas où l’étude de sol englobe des recommandations sur les filières de traitement ou une estimation des dimensions requises pour la fosse toutes eaux, il est recommandé de demander un devis détaillé. De plus, lorsqu’il est question du remplacement d’un dispositif de traitement existant, les bureaux d’études offrent souvent un service de diagnostic pour l’assainissement individuel en complément de l’étude de sol.

 

Quelle est la durée de l’étude ?

 

La durée requise pour réaliser une étude de sol pour l’assainissement non collectif varie en fonction de la taille de la propriété et de la complexité du sol. En règle générale, ce processus peut prendre entre 2 et 6 semaines, selon la disponibilité des techniciens et l’ampleur du projet.

Que contient une étude de sol d’un assainissement individuel ?

Tricel Novo FR6 en train d'être installée - etude de sol assainissement

Votre premier interlocuteur sera le Le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC). 

Dirigez-vous vers votre mairie qui vous donnera toutes les informations nécessaires. Le SPANC se charge de vous informer et de vous conseiller avant tout projet de réalisation d’assainissement non collectif.

Une étude de sol pour un assainissement non collectif comporte plusieurs éléments :

  • Un plan détaillant de l’existant (arbres, puits, accès…).
  • Les contextes géologiques, hydrogéologiques et hydrologiques.
  • Les profils pédologiques (nature du sol).
  • Les tests de perméabilités (comment et à quelle vitesse l’eau épurée sera absorbée) qui déterminent un coefficient de perméabilité.
  • La profondeur du sol et la présence ou non de la nappe phréatique.
  • Les analyses des contraintes du terrain (exemples : présence de roches ou rochers, pente du terrain…).
  • Les préconisations du SPANC ou d’un bureau d’étude.
  • La réalisation d’un plan avec le projet de filière d’assainissement.

 

L’étude de sol d’un assainissement individuel est-elle obligatoire ? 

L’étude de sol est réalisée par un bureau d’étude spécialisée, validé par le SPANC (service public d’assainissement non collectif) de votre commune :

L’étude de sol est obligatoire pour son assainissement non collectif selon les réglementations de votre commune ou de votre communauté de communes

Cependant, il est important de réaliser une étude de sol lorsqu’on souhaite mettre en place un système d’assainissement non collectif (remise aux normes ou nouvelle construction). Elle permet de déterminer les solutions préconisées pour votre terrain telle une micro-station d’épuration ou un filtre compact. Une bonne étude de sol doit indiquer quelles filières de traitement sont possibles.

Je découvre les produits Tricel France

Différences entre étude de sol et étude de parcelle

L’étude de sol et l’étude de parcelle sont deux types d’analyses distinctes, généralement entreprises dans le cadre de projets de construction, d’aménagement ou de développement immobilier. Voici leurs principales différences :

 

Étude de sol

L’étude de sol consiste à évaluer les caractéristiques physiques et géotechniques du sol d’une zone spécifique. Elle vise à déterminer la composition du sol, sa capacité de portance, sa stabilité et d’autres propriétés qui pourraient influencer la construction ou l’aménagement de bâtiments, de routes, de ponts, etc. L’étude de sol est cruciale pour concevoir des fondations solides et durables, ainsi que pour évaluer les risques géologiques potentiels, tels que les glissements de terrain ou les affaissements.

Une étude de sol typique peut impliquer des tests de pénétration du sol, des analyses de laboratoire pour déterminer sa composition, sa densité, son taux de compactage, et d’autres caractéristiques. Les résultats de cette étude permettent aux ingénieurs de concevoir des structures adaptées aux propriétés spécifiques du sol de la région.

 

Étude de parcelle

L’étude de parcelle se concentre davantage sur les aspects topographiques, géométriques et juridiques d’une parcelle de terrain spécifique. Elle consiste à cartographier les limites du terrain, à mesurer les dimensions exactes et à identifier toute contrainte géographique ou réglementaire qui pourrait influencer son développement.

Une étude de parcelle peut également impliquer la vérification de l’existence de servitudes, d’easements, de réglementations locales, de zonage, et d’autres restrictions qui pourraient limiter l’utilisation du terrain ou impacter la conception d’un projet.

En résumé, l’étude de sol se concentre sur les caractéristiques physiques et géotechniques du sol pour la conception des fondations et des structures, tandis que l’étude de parcelle porte sur les aspects géométriques, topographiques et réglementaires d’une parcelle de terrain donnée. Ces deux types d’études sont souvent complémentaires dans la planification et la réalisation de projets de construction ou d’aménagement.

Quel est le coût d’une étude de sol d’un assainissement non collectif ? 

Il faut compter entre 200 et 500 € pour une étude de sol avec préconisations, concernant une maison individuelle.

Des aides financières ou subventions peuvent être disponibles pour vos travaux d’assainissement non collectif.

Il est préférable pour les particuliers de se rapprocher auprès de leur communauté locale, mairie et SPANC afin de savoir ce qui est disponible localement.

Les aides de la CAF ou des Caisses de retraite vont dépendre de la situation personnelle du particulier et de son projet. Il est donc aussi préférable de se rapprocher de ces organismes dans le but de discuter de votre projet.

Informations supplémentaires

il est important de souligner quelques points supplémentaires sur l’étude de sol pour l’assainissement :

 

1. Importance de l’évaluation des risques sanitaires

L’étude de sol ne se limite pas uniquement à l’analyse des caractéristiques physiques et chimiques du sol. Elle doit également prendre en compte les risques sanitaires associés à l’épandage des eaux usées traitées. Cela inclut l’évaluation des risques de contamination bactérienne ou virale. Ce, ainsi que des risques liés à la présence de substances toxiques ou de métaux lourds dans le sol.

 

2. Techniques avancées d’analyse

Dans certains cas, des techniques avancées d’analyse peuvent être nécessaires pour évaluer les caractéristiques du sol de manière plus précise. Cela peut inclure l’utilisation de technologies telles que la géophysique, la télédétection, ou la modélisation numérique pour compléter les données recueillies sur le terrain.

 

3. Intégration de l’aspect hydrologique

L’aspect hydrologique du site doit également être pris en compte lors de l’étude de sol pour l’assainissement. Cela implique d’évaluer la circulation des eaux souterraines, les interactions entre le sol et l’eau, ainsi que les risques d’inondation ou d’érosion qui pourraient affecter la performance du système d’assainissement.

 

4. Suivi post-installation

Une fois le système d’assainissement installé, mettez en place un programme de suivi post-installation pour évaluer son efficacité à long terme et identifier tout problème éventuel. Cela peut inclure des analyses régulières du sol et de l’eau, ainsi que des inspections sur site pour détecter les signes de dysfonctionnement ou de défaillance du système.

 

En résumé, l’étude de sol pour l’assainissement est une démarche complexe et multidisciplinaire. Celle-ci nécessite une expertise technique et une compréhension approfondie des processus hydrologiques, géologiques, et environnementaux. En investissant dans une étude de sol complète et rigoureuse, on s’assure de concevoir des solutions d’assainissement durables et efficaces, tout en minimisant les risques pour la santé publique et l’environnement.

Besoin d’autres informations ? N’hésitez pas à nous contacter.