Les produits à ne pas mettre dans son assainissement individuel

Comme pour les détergents, nous utilisons d’autres produits au quotidien qui peuvent être nocifs pour la flore bactérienne de nos systèmes d’assainissement non collectif.

Pour respecter l’environnement qui nous entoure, le bon fonctionnement de votre station d’épuration individuelle ou votre filtre compact et votre santé, nous vous proposons les grandes familles de produits et liquides à ne pas mettre dans vos canalisations.

Le rejet de ces mêmes produits dans ses canalisations est « fortement déconseillé » par les Ministères de l’Ecologie et de la Santé selon le « Guide d’information des usagers de l’assainissement non collectif » de septembre 2012.

Les produits à ne pas mettre dans son assainissement individuel

Les liquides à ne pas mettre dans votre assainissement individuel

Les bactéries sont essentielles au bon fonctionnement de votre dispositif d’assainissement individuel.

Les 8 familles de produits présentées sont néfastes pour le développement des bactéries. Le déversement des « substances et liquides inflammable » et « des substances dangereuses pour l’environnement aquatique » est interdit.

1. Substances et liquides inflammables

Tout d’abord, les substances inflammables ne doivent pas être déversées dans vos canalisations, ils sont facilement identifiables grâce à leur pictogramme.

Exemples de produits à ne pas déverser dans votre installation :

  • L’essence, le pétrole et ses dérivés
  • Le méthanol et autres alcool à bruler
  • Les peintures métalliques, les bombes de peinture
  • Les solvants comme le white spirit, l’acétone
  • Dégivrants pare-brise
  • Colles et dérivés (colles néoprène)
  • Aérosols, laques…
Inflammable.

2. Substances dangereuses pour l’environnement aquatique

Ensuite, toutes les substances dangereuses pour l’environnement aquatique sont à proscrire car nocives pour les bactéries et l’environnement.  Ils sont facilement identifiables grâce à leur pictogramme.

Exemples de produits à ne pas déverser dans votre installation :

  • Produits phytosanitaires, pesticides, désherbants…
  • Certains solvants qui contiennent un dérivé du phénol (thiocresol)
  • Substances contenants des métaux lourds comme le mercure, le plomb…
Dangereux pour l’environnement aquatique.

3. Les graisses et huiles

Ainsi, huiles et graisses alimentaires ne doivent pas être déversées dans votre installation. Elles se solidifient et obstruent vos canalisations. Dans le processus de traitement elles réduisent l’apport en oxygène des bactéries.

Vous pouvez jeter des petites quantités de graisses et huiles dans votre poubelle de déchets ménagers. Votre déchetterie locale peut recycler les plus grandes quantités.

4. Les eaux claires

De plus, les eaux claires, (eaux de pluie, eaux de piscine…)  ne doivent en aucun cas s’écouler dans votre dispositif de traitement des eaux usées.  Une trop grande quantité d’eau claire conduirait les eaux usée à se déverser sans traitement dans l’épandage ou le milieu naturel. Ces « eaux claires » sont dépourvues de matières organiques. Elles ne nécessitent pas de traitement particulier.

De plus, de fortes pluies ou la vidange de votre piscine purgerait votre station est déverserait alors vos eaux usées directement dans votre épandage ou canaux superficiels (caniveaux ou fossés).

Les produits et matières à ne pas jeter dans vos canalisations

5. Objets non biodégradables

Quel que soit votre type d’assainissement, les produits non biodégradables tels que  les matières plastiques, les emballages en carton, les préservatifs,  les tampons, les mégots de cigarettes,  les serviettes hygiéniques, les lingettes nettoyantes… ne doivent pas être jetés dans les canalisations, au risque d’obstruer les tuyaux. Cette liste est bien entendue non exhaustive.

6. Les médicaments

Les médicaments contiennent des substances actives qui perturbent le bon fonctionnement de votre système d’assainissement. Il ne faut déverser les médicaments dans vos canalisations, les pharmacies sont en mesure de les collecter.

Ne les jetez donc pas dans vos canalisations, ces mêmes médicaments peuvent être recyclés facilement en les amenant à la pharmacie la plus proche de chez vous.

7. Les cires et résines

Pour les cires et résines y compris les résines naturelles ne doivent pas être déversées dans votre installation. Elles se solidifient et obstruent vos canalisations. Dans le processus de traitement elles réduisent l’apport en oxygène des bactéries.

8. La terre

Pour conclure, la terre ne doit pas rejoindre vos canalisations car elle est faiblement biodégradable. Les bactéries ne peuvent pas consommer la terre et elle s’accumulent au fond de la cuve. L’élévation du  niveau des boues conduit à une augmentation des fréquences  de vidange.

La présentation de ces familles de produits, vous permet d’optimiser le fonctionnement de votre système d’assainissement individuel et ainsi d’économiser de l’argent tout en respectant l’environnement.

Besoin d’autres informations ?