Fréquence réelle de vidange d'une micro-station d'épuration

La fréquence réelle de vidange d’une micro-station d’épuration peut différer grandement en fonction des habitudes des résidents et du taux d’occupation du logement raccordé.

Chercher à démêler l’écheveau des informations contradictoires qu’on trouve ici et là sur les fréquences de vidanges des dispositifs d’ANC n’est pas une sinécure…

Comment connaître la fréquence de vidange d’une micro-station ?

 

Prenons un exemple simple, pour 1 à 6 EH (1 à 6 équivalents-habitants, ce qui, dans la législation, correspond au nombre de pièces principales de l’habitation), Tricel propose deux modèles de microstations : la FR6/3000 et la FR6/4000. La seule différence entre les deux réside dans le volume du bassin de décantation primaire (1,4 m3 pour la première, 2,4 m3 pour la seconde), donc dans le volume de stockage de boues, donc dans la fréquence de vidange.

Différence entre fréquence de vidange théorique et réelle

 

Avant d’en venir aux chiffres, une autre distinction s’impose : entre fréquence de vidange théorique d’une part, et fréquence de vidange réelle d’autre part :

  • La fréquence de vidange réelle est celle que nous constatons sur le terrain depuis 13 ans : les visites annuelles d’entretien donnent lieu à des mesures de niveaux de boues, si bien que nous disposons entretemps de statistiques précises sur le sujet.
  • La fréquence de vidange théorique, elle, repose sur la mesure du niveau de boues enregistrée lors des essais réalisés pour le marquage CE des microstations (« essais de type initiaux » de 38 semaines réalisés sur la plateforme d’essais d’un laboratoire accrédité). Elle dépend donc de la nature et de la concentration des effluents utilisés pendant lesdits essais. Or ces effluents sont des eaux broyées passées par le réseau collectif, des postes de relevage etc. et ne sont guère représentatifs des eaux usées provenant directement d’une habitation individuelle ; en outre, ce ne sont évidemment jamais les mêmes effluents d’un essai à l’autre, ce qui rend les comparaisons entre produits concurrents aussi aléatoires que peu fiables. Ajoutons à cela que les réglementations françaises diffèrent légèrement des réglementations européennes qui en sont à l’origine : la norme (NF) EN 12566-3 exigeait une DBO5 (demande biochimique en oxygène sur 5 jours) comprise entre 150 et 500 mg/l en entrée, quand la réglementation française (arrêté ministériel du 07/09/09) a réduit cette fourchette à 300 – 500 mg/l. Si votre concentration, conformément à la norme européenne et avant publication de l’arrêté, était comprise entre 150 et 299, une règle de 3 des plus défavorable a alors été appliquée à votre microstation : on prend la fréquence de vidange mesurée, on divise par la DBO5 moyenne en entrée sur la durée des essais (comprise, donc, entre 150 et 299) et on multiplie par 400 (la moyenne entre 300 et 500). En d’autres termes, si vous étiez par exemple à 298 mg/l, votre fréquence de vidange théorique a été augmentée artificiellement de 33% au moins…

 

Quelle fréquence de vidange pour la micro-station Tricel Novo ?

 

La FR6/3000 se retrouve ainsi affublée d’une fréquence théorique de vidange de 1 fois/4 mois et la FR6/4000 d’une fréquence théorique de 1 fois/10 mois. Ce sont les valeurs que nous sommes obligés de reprendre dans notre manuel technique. Remarque au passage : nos « tableaux de coûts sur 15 ans », autre exercice obligatoire dans la rédaction du manuel technique lié à nos Agréments ministériels, reposent eux aussi sur ces valeurs théoriques ; les montants annoncés sont donc très éloignés de la réalité économique.

Dans les faits, en occupation permanente à pleine charge (6 personnes à plein temps), la FR6/3000 présente une période de vidange réelle (= constatée en conditions réelles d’utilisation) comprise entre 12 et 18 mois, quand la FR6/4000 annonce une période réelle comprise entre 31 et 57 mois, la moyenne s’établissant dans une fourchette de 33 à 41 mois.

Evidemment, pour un nombre d’occupants inférieur à 6, la fréquence de vidange diminue, surtout que la génération de boues décroît dans le temps (plus les bactéries, dans le bassin de décantation primaire, ont de temps pour digérer et liquéfier les boues, moins il y a de boues). Par exemple, pour 3 personnes, on arrive, sur une FR6/4000, à des périodes de vidange de 5 à 8 ans et plus !

En résumé, dans des conditions normales d’utilisation, vous pouvez estimer que la fréquence de vidange de votre microstation Tricel FR6/4000 sera de l’ordre d’une vidange tous les 2,5 à 5 ans.

Explication complémentaire : données de base et méthode de calcul

 

Nous mentionnons ci-dessus que la fréquence réelle moyenne constatée d’une FR6/4000 à pleine charge permanente (6 occupants) est de 33 à 41 mois. Pourquoi deux valeurs ?

  • Nous avons pris les quelques centaines de mesures de niveaux de boues que nous avaient envoyées nos Partenaires exclusifs pour des FR6. Nous avons conservé uniquement les valeurs où étaient clairement identifiés le nombre d’occupants, la date de mise en service et la date de la mesure.
  • Quand le nombre d’occupants n’était pas de 6, nous avons fait un simple produit en croix = niveau de boues divisé par le nombre d’occupants réel multiplié par 6.
  • Aucune de ces microstations n’ayant encore atteint le niveau de boues max. de 30%, nous avons là aussi fait un produit en croix pour en déduire la fréquence de vidange = temps écoulé depuis la mise en service divisé par le pourcentage de remplissage en boues du décanteur primaire multiplié par 30%.
  • Certaines données manquaient parfois de précision. En les conservant toutes à l’état brut, nous arrivons à une moyenne de 41 mois pour la FR6/4000. En éliminant les données les plus extrêmes (exemple : 57 ou 71 mois pour 6 personnes – peu probable/crédible, mesure possiblement erronée) et en ajustant « au pire » (c’est-à-dire en défaveur de la Tricel) les données imprécises, nous obtenons 33 mois.

Ces données brutes sont des données internes, donc confidentielles. Nous ne pouvons pas les rendre publiques. Alors pourquoi nous croire ?… – Probablement parce que nous ne jouerions pas la crédibilité de la société en publiant des informations mensongères sur notre site internet, et que, propriétaire ou contrôleur d’une microstation Tricel, vous aurez tout loisir de vérifier la véracité de nos dires !

tp_icon_brochure
En savoir plus sur la micro station Tricel Novo ? Découvrez nos brochures et manuels.
Voir la brochure
tp_icon_distributor
Trouver un professionnel de l’assainissement agréé Tricel près de chez-vous.
Point de vente local

Obtenir un devis gratuit sans engagement dès maintenant :

 

Veuillez laisser ce champ vide.

 

Ou appelez-nous au 05 17 03 00 00

Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30. Prix d’un appel local en France métropolitaine.
En dehors des horaires ? Demander à être rappelé.

 

En savoir plus sur la micro-station d’épuration Tricel Novo ?