Critères de choix : l'impact sur votre cadre de vie

L’impact sur son cadre de vie est un critère important dans le choix du type d’assainissement individuel.

  • Vous voulez limiter au plus strict minimum l’impact visuel de votre dispositif ANC dans votre jardin ? Le compresseur et le coffret de commande de la Tricel sont directement fixés sur le tampon d’accès, sous un capot de protection. Même si l’on remarque à peine ce capot dépassant du sommet de la Tricel, une fois installée dans le jardin, ces équipements peuvent toutefois être déportés sur une étagère dans le garage, ou dans une armoire électrique dédiée. Intégration paysagère quasi-totale.

 

 

 

  • Vous ne voulez pas entendre votre dispositif ANC ? Le compresseur de la Tricel génère un bourdonnement équivalent à celui d’un petit réfrigérateur neuf. Placé dans le jardin à quelques mètres de votre habitation, vous ne l’entendrez pas – même si, pour éviter toute confusion, « fonctionnement silencieux » ne veut pas dire « aucun son » !

 

  • Tricel poséeVous ne voulez pas être gêné par les odeurs de votre dispositif ANC ? Les « essais de type initiaux » (38 semaines d’essais conformément à la NF EN 12566-3) ont démontré que, parmi les émanations gazeuses typiques de dispositifs d’ANC, la Tricel ne génére que très peu de sulfure d’hydrogène, dilué dans les 87 m3 d’air quotidiennement pulsés dans la microstation par son compresseur, quand le laboratoire certificateur n’a pas même réussi à détecter de traces de méthane lors des mesures. Et comme la flore bactérienne de la Tricel s’autorégule, qui dit bonne flore bactérienne, dit bonne digestion bactérienne, dit aussi absence de nuisance olfactive.

 

 

 

La Tricel est-elle le dispositif d’assainissement qui vous convient ?

 

 
‹ Critères de choix : le fonctionnement et l’entretien

Votre micro-station d'épuration dès aujourd'hui !

Présentation détaillée de la micro-station Tricel Novo : tout savoir sur sa conception, son fonctionnement et ses dimensions.

Archives